Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entame urbaine

Publié le par Bullomaniak

Critérium du Dauphiné 2014 - étape 1

ASO ayant décidé d'envoyer chier les rouleurs en cette année 2014, le Dauphiné dut se contenter d'un prologue amélioré comme unique exercice solitaire. C'est très regrettable de limiter ainsi les contre-la-montre, la montagne étant largement assez présente cette année pour combler les écartes créés, du moins que les coureurs tentent de les combler. Christopher Froome fait du mal à la discipline.

Mais l'on peut se réjouir du choix de Lyon comme grand départ. Tonton Colomb prolongeant sa campagne de pub pour sa belle cité, il était logique que les courses cyclistes reviennent de plus en plus fréquemment. Jusqu'ici pour le Lyonnais se mêle joie et frustration : certes le Tour passe dans la ville, mais pour des sprinteurs ou pour des baroudeurs, s'appuyant sur les seules petites bosses de Vaise et de la Croix-Rousse. Le cycliste lyonnaise s'offusquait toujours un peu plus de voir négligés les monts du lyonnais, les monts d'or ou le Beaujolais. Mais la tendance s'inverse. ASO à la recherche de l'inattendu commence à explorer les petits massifs. On eut la joie de voir le mont Brouilly exploité sur Paris-Nice. Mais on attend encore la belle étape de moyenne montagne qui s'achèverait triomphalement dans la capitale des Gaules.

La volonté de mise en avant de la politique de Gerard Colomb était flagrante. Départ du tunnel de la Croix-Rousse pour aboutir à la Confluence. Difficile de faire plus racoleur. Mais la réalisation un peu bâclée de France TV l'a privé d'un message très efficace. Dommage d'ailleurs, car à part quelques vues captées par dessus l'image du coureur en plein effort, on n'a guère pu voir autre chose que des vues aériennes incapables de montrer la superbe atmosphère de quartiers comme le vieux Lyon ou la Croix-Rousse. Dans la répétition des arrivées lyonnaises se dessine une image de la ville axée sur la Saône, où les collines alentours ne sont que d'aimables détours. Étrangement c'est là l'histoire de la ville résumée dans l'enchaînement des courses cyclistes. Lyon est une ville de la Saône, qui si elle s'est étendue ensuite à l'Est, s'est construite sur l'activité autour du fleuve. Il n'empêche qu'on aimerait voir les évolutions et les détails de cette ville trop survolée.

Ah oui, au fait, Froome a gagné.

Entame urbaine

Commenter cet article