Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

top 10 contre un World Tour féminin

Publié le par Bullomaniak

L'UCI vient d'annoncer la création d'un World Tour féminin. En fait, plus qu'une division supérieure, ça s'apparente plutôt à une extension de la coupe du monde avec un plus grand nombre de course réunies dans un même challenge. Et c'est naze. On va vous expliquer pourquoi en dix points.

10. Le calendrier féminin n'est pas assez fourni

Une fois le calendrier World Tour annoncé, que reste-t-il ? Rien, tant que le calendrier féminin est peu fourni. Pour qu'un World Tour ait un sens, il faut bien qu'il soit construit par des choix, et en rapport avec d'autres calendrier. Ici, rien pour lui faire face ni lui donner sens. Qu'on prenne le temps d'étoffer le calendrier avant de s'engager sur de tels projets.

9. La disparition de la coupe du monde

Le débat est déjà présent pour le cyclisme masculin. Il sera encore plus prégnant pour le cyclisme féminin. Le nouveau classement sera un bâtard du classement UCI, et en aucun cas un challenge ouvert à tous pouvant surprendre sur son dénouement.


8. La diffusion vidéo n'a pas besoin de justification

Une excuse absolument stupide pour justifier cette aberration : la diffusion sur internet de toutes ces courses. Mais à quel moment avait-elle besoin d'un label pour qu'on prenne la peine de les diffuser ? Surtout si c'est pour ce taper ces courses-là, merci bien.


7. Un choix non sportif

On a pris la coupe du monde, rajouté quelques gros trucs, et on a essayé de répartir un peu sur le globe. Pas de réflexion sur l'enchaînement des parcours, sur l'équilibre entre les courses pour le classement, et le dédain des épreuves difficiles. Aucune nouvelle course non plus ; ça aurait été si évident d'imposer un Paris-Roubaix féminin, mais non.


6. Pas assez d'équipes

Avec le faible nombre d'équipes, ce sera un miracle si 5 équipes différentes font toutes les manches. Il n'y a ni l'effectif, ni les moyens au sein des différentes formations pour créer un tel calendrier.


5. Personne ne va se soucier de ce classement

Personne ne va faire toutes les courses, et personne ne va se soucier d'un classement qui s'achève sur un championnat du monde. Plus de Plouay, plus de lutte finale pour le classement : on verra bien qui gagne, mais à aucun moment ça n'aura été un enjeu.

4. Des épreuves au profil beaucoup trop homogène

Du circuit, du sprint, voilà ce qui nous attend. Les épreuves qui ont leur référence masculine en début de saison sauvent la mise, mais pour le reste ça va être atrocement répétitif. Déjà que la coupe du monde n'était pas un modèle de diversité, si on en rajoute encore dans la même voie, ça va être lourd.


3. Figer le calendrier des courses

World Tour = calendrier fixe. Une coupe du monde n'a pas vocation à rester figée sauf pour quelques rendez-vous emblématiques. Rendre aussi essentiel des courses comme la Philadelphia Classic est insupportable, là où aimerait voir enfin des épreuves plus difficiles.

2. La création d'un élitisme

Pour les courses hors World Tour c'est la misère : reléguées au second rang. Les courses par étapes les plus nazes sont mises en avant, et les courses difficiles (Pays Basque, République Tchèque) sont vouées à rester des curiosités. Les classiques hors du challenge sont résolues à une participation réduite, et une course comme Cholet-Pays de Loire qui aurait pu apporter des choses très intéressantes à la coupe du monde est condamnée à la coupe de France. Bien joué.

1. La présence du Madrid Challenge

Le meilleur argument : la présence du débile Madrid Challenge. Prendre l'Emakumeen Bira comme représentant espagnol aurait été beaucoup trop logique. On a préféré confirmer que le cyclisme féminin n'a aucune légitimité propre.

------------------------------

Bref, ce World Tour est une mauvaise idée et ne va en aucun cas faire évoluer les choses. Les bonnes idées contenues dans ce projet (diffusion vidéo, plus de courses juniors) n'y sont pas directement liées. Quand à une réflexion sur l'avenir du cyclisme féminin, j'en ai déjà produit une ici : http://legruppetto.com/2015/04/quel-avenir-pour-le-cyclisme-feminin/

top 10 contre un World Tour féminin

Commenter cet article